Rencontre Interclubs SAMEDI 26 NOVEMBRE 2016

 15194585_1645438249087623_6693930652038041142_o « Quand Karaté rime avec Humanité »

La formule était inscrite sur les feuilles que brandissaient les jeunes karatékas au complexe sportif André Rancel, à l’occasion d’une rencontre interclubs avec les dojos de Bouillargues, Saint-Gilles et Alès.

Pour la 6e année consécutive, une centaine de pratiquants de 4 à 10 ans, se sont retrouvés à la date anniversaire de la signature de la convention internationale des Droits de l’Enfant.

Au programme : des Katas, des combats, des parcours pour les plus jeunes, sous les regards admiratifs et attentifs des parents venus en nombre, mais aussi de Nadir Bénaïssa, champion du Monde en 2012, coutumier du tatami uzétien, et venu encourager ses neveux.

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre du projet « Karaté enfants, un esprit zen dans un corps sain », qui entend promouvoir la pratique, mais aussi les valeurs du karaté. L’altruisme, tout ce qui permet de vivre en bonne harmonie avec les autres et dans la société, de contribuer à former des citoyens responsables sont au cœur du projet associatif du Fudo Shin Karaté.

Comme le confie la présidente, Michaëlla Alarcon, « Nous souhaitons, à l’image du petit colibri apportant quelques gouttes d’eau pour sauver sa prairie en feu, donner du sens aux valeurs transmises à travers une action concrète, inculquer aux plus jeunes le sentiment qu’ils ont le pouvoir d’apporter leur contribution à la société, qu’ils peuvent être acteurs et non pas simples spectateurs de ce que sera le monde de demain. »

Et Bruno Russo, le directeur technique, de rajouter : « Eduquer le corps et l’esprit, le Fudo Shin, tel sont notre projet, notre engagement et notre ligne directrice ».

Les participants ont échangé et partagé leur pratique le temps d’un après-midi. Mais ils étaient aussi venus les bras chargés de jouets, jeux et livres, qui ont été présentés aux représentants de la Croix Rouge d’Uzès au cours d’une émouvante cérémonie. Ils seront directement remis par une délégation d’enfants du Dojo aux enfants bénéficiaires.

Un goûter a ensuite été partagé, offert par un partenaire. Les organisateurs remercient chaleureusement les enfants les parents pour leur participation et leur générosité.

15110388_1645438659087582_6605253169429308229_o

15235515_1645438039087644_3676037772574249962_o

 

 

 

 

 

Formation aux gestes qui sauvent

L’association uzétienne Coeur et Santé a organisé une formation aux gestes qui sauvent et à la réanimation cardiovasculaire, en lien avec la fédération française de cardiologie.

Une formation de masse était proposée au Pont du Gard, avec les Sapeur-pompiers du Gard.

Sur la centaine de participants, on comptait 16 adhérents du Fudo Shin Karaté.

A l’issue de la formation, un tirage au sort a permis de désigner 12 heureux gagnants de la formation au CSP1 : Jean, Corentin, Lauriane, Michaëlla et Alice.

Bravo et merci à l’initiatrice de ce projet, Françoise Coudray, la présidente de Coeur et Santé.

>>> L’ article de la Gazette du Conseil Général du Gard

Stage avec Daniel Lautier

>>> L’article du Midi Libre

L e Dojo uzétien du complexe sportif André Rancel a accueilli samedi 6 février Daniel Lautier, 7e Dan de karaté, instructeur international et représentant de la JKA en France, Japan Karaté Association

Sur une journée, il a animé 3 stages ouverts aux licenciés uzétiens et aux dojos extérieurs, 2 destinés aux gradés et un ouvert à tous les pratiquants. Dans le cadre du projet « Karaté Enfants , un esprit zen dans un corps sain », le stage était offert à tous les licenciés mineurs du Fudo Shin et de l’école calmettoise de karaté.
Environ 70 karatékas ont fait la connaissance d’un karatéka efficace, d’un enseignant attentif, d’un homme humble.
Un savoir précieux, au plus près des origines du Karaté Do.
Une journée riche donc en transmission de savoirs, mais aussi de savoir-faire avec une technique précise, et de savoir-être, car marquée par la mise en avant des valeurs essentielles de sérieux, de partage, et d’éducation, parties prenantes des arts martiaux, et au centre du projet éducatif du Fudo Shin, porté par son directeur technique, Bruno Russo et sa présidente, Michaëlla Alarcon.>>> L’article du Midi Libre

Remise de médailles à Michaëlla et Bruno

 

117>>> L’ARTICLE DU MIDI LIBRE

Vendredi 29 avril, Michaëlla Alarcon, la présidente du Fudo shin karaté d’Uzès, et Bruno Russo, directeur technique, ont été mis à l’honneur : Jean-Luc Chapon, le maire, a remis à Bruno la médaille d’argent de la Jeunesse et des sports. Il a évoqué son parcours en karaté jusqu’au grade de 6e dan, ses fonctions fédérales et son parcours d’enseignant jusqu’à la récente formation nationale « Karaté et santé », qu’il est le seul Languedocien à avoir suivie. Au-delà de son engagement pour l’art martial qu’il pratique depuis 34 ans et enseigne depuis 30 ans, Bruno a souligné son profond attachement à sa ville et son désir de participer à son développement.

Puis ce fut au tour de Michaëlla de recevoir la médaille de bronze de la Jeunesse et des sports des mains du maire de Montpellier, Philippe Saurel. Il a égrainé le parcours de sa « petite cousine », conseillère municipale à 19 ans, les études de sciences politiques sur la thématique de la politique de la jeunesse puis l’accès au poste de présidente du Fudo shin karaté voilà 14 ans. Il a listé les événements, actions, stages, partenariats et sections créés, le label fédéral que seul possède le Fudo shin dans le Gard. Michaëlla a souligné l’importance de la mission éducative que s’est donnée le dojo, la transmission de valeurs et la mise en place d’un réseau de partenaires pour des actions qui les concrétisent et leur donnent du sens. Avec pour ambition l’inculcation au plus grand nombre du sentiment de bienveillance des citoyens entre eux et la défense de nos convictions.

Fort de ses plus de cent trente licenciés, le Fudo shin est aujourd’hui un des plus grands dojos gardois, une des associations les plus importantes d’Uzès, au fonctionnement atypique, acteur apprécié et reconnu sur sa ville. Les dossiers de candidature avaient été portés par François Noël, élu municipal, qui a remis les diplômes en présence de Jacques Caunan, adjoint aux sports, et William Graf, président du comité gardois de karaté. Le fait est suffisamment rare pour être souligné, deux conjoints recevant ensemble une médaille ministérielle. Pour un dojo dont le nom signifie « harmonie du corps et de l’esprit », il est d’autant plus symbolique d’honorer à la fois les fonctions de directeur technique et de présidente.

A l’issue de la cérémonie, Philippe Saurel a remis à Michaëlla, Bruno et M. Chapon la nouvelle édition de L’Histoire de Montpellier. Michaëlla et Bruno ont remis aux 2 maires, ainsi qu’à Jacques Caunan et François Noël une reproduction du Dojo Kun.

L’article du Midi Libre  

slider
images not found

Noël au Fudo Shin

Mercredi 16 Décembre

Les enfants des 2 groupes du mercredi se retrouvent tous à partir de 14h00 au Dojo.

Au programme : démonstrations, remise des ceintures et des diplômes de grades, goûter.

Les parents et amis sont les bienvenus dans les tribunes pour partager ce moment de convivialité.

Le Dojo participe au goûter, mais les préparations des parents sont aussi acceptées !

Jeudi 17 décembre

Les « grands enfants », à partir de 9 ans sont accueillis à l’horaire normal, 17h45 pour un cours et démonstrations du travail du trimestre aux parents. Un goûter sera ensuite partagé. Pour rappel, seuls les enfants du groupe du mercredi ont 2 passages de grade par an. Pour tous les autres, la remise des grades se fait en juin.

Téléthon 2015 : samedi 5 décembre

Cette année encore, le Fudo Shin s’est associé à l’action de la municipalité d’Uzès le week-end du Téléthon. Une urne était à disposition de nos adhérents dans le Dojo pendant les cours du samedi. L’action a permis de recueillir la somme de 87 euros, qui a été remise à l’AFM.

Rencontre Interclubs – Samedi 21 Novembre

La 5e édition de la rencontre interclubs « Droits de l’Enfant » a eu lieu le samedi 21 novembre, au Dojo uzétien..

La date est toujours fixée la semaine de la date anniversaire de la signature de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE). Le principe reste le même : organiser une rencontre conviviale, à destination des jeunes karatékas (de 4 à 14 ans) et sensibiliser aux Droits des Enfants. Au programme : des parcours pour les plus jeunes, des Katas et des combats pour les autres.

Cette année encore, le Fudo Shin associait à l’événement la Croix Rouge, en permettant à chaque participant d’amener un jouet, jeu ou livre qui ont été remis aux représentants de la section uzétienne.

La nouveauté de l’édition 2015 est la participation d’un 3e Dojo, la section de karaté de l’amicale de Sauveterre. Nous sommes très heureux de les avoir associés à cette manifestation.

Une soixantaine d’enfants étaient présents. L’après-midi s’est merveilleusement  bien passé. Nous tenons à remercier les jeunes karatékas pour leur formidable élan de solidarité : les cadeaux ont été très nombreux. Merci aussi aux parents pour leur contribution au goûter très généreuse.